Accueil. Présentation. Biographie. Oeuvres récentes. Oeuvres anciennes. Contacts.

© 2013 CB

Artiste-Peintre
Cathy Baltzer

Bien que n’étant plus motivée par les concours, l’Artiste a souvent obtenu la reconnaissance de ses pairs par de nombreuses distinctions.

Aujourd’hui, par choix personnel, elle ne participe plus à ces concours.

Voir les distinctions


N’ayant rien à prouver de plus, l'artiste s'est faite plus discrète sur ses terres car elle expose fréquemment dans d’autres régions. Ainsi on a pu la voir à Paris, au Salon des Indépendants en 2000 et 2001, à Royan, à St-Emilion, au village médiéval du Castellet, et maintenant au Luxembourg et en Belgique.

Voir l’historique des expositions


Cathy Baltzer est née le 28 Juin 1966, sur la terre de Lorraine, sous le chaud soleil de l'été naissant. Elle vit et crée ses oeuvres dans son atelier de la région Thionvilloise. A l’image de ce carrefour des cultures, Cathy aime brasser les influences les plus diverses.

Depuis son plus jeune âge, l’expression artistique a été le fil rouge de son existence. C'est à l'occasion d'une rencontre en 1985 avec un artiste professionnel et l’apprentissage des techniques de la peinture à l’huile, qu’une étape essentielle s’est réalisée. Cette première période achevée, Cathy Baltzer retrouva son âme d’artiste autodidacte ; il lui restait à trouver une voie personnelle, capable de représenter l'âme et les aspirations de l'artiste.

En 1990, après quelques années de perfectionnement dans diverses techniques, un changement soudain allait transfigurer l'expression artistique de Cathy. Issu d'une longue gestation, il résulte aussi de l'éblouissement devant l'oeuvre de grands Maîtres tels que Turner et Monet, devant la lumière des Italiens, tout cela s'entremêlant de mondes immatériels issus de l'imaginaire fécond de l'artiste.

Tel l'alchimiste, Cathy Baltzer a trouvé sa Pierre Philosophale qui lui permet d'exprimer son ferment intérieure, fait de lumière, de chromatismes intenses, de vie et de mouvements. Ses oeuvres sont parfois teintées de symbolisme mais aucun genre ni aucune limite ne la rebute. Le monde n’est que nuance de couleurs à ses yeux et tout lui est prétexte à saisir ses pinceaux.